Créer mon blog M'identifier

Donne-moi une baguette magique et je te dirai ce que j'en fais

Le 10 avril 2015, 08:39 dans Humeurs 0

Le monde a besoin de féerie de temps en temps et aujourd'hui je vous propose vous aussi de réaliser vos rêves, soyez égoïstes, généreux, pervers (pas trop), inventifs, curieux bref éclatez-vous !

Ce matin je viens de recevoir un colis que j'attendais depuis bien longtemps (une vingtaine d'années, mais ça va, on connait la poste je ne vais pas chipoter, mon colis est là c'est le principal...voilà, voilà)

j'ai reçu la baguette N401 Mégatrop, on peut dire que c'est assez balèze, je vais pouvoir me faire plaisir, pour commencer je vais faire de la Corée du Nord une démocratie, bye-bye Kim Jong-Un pour vous Mr le psychopathe je vais agir à la Ghandi vous irez finir vos jours dans un pensionnaire de rescapés, pour aider les plus démunis, aucun écart n'est toléré, sinon tu vas agir à la Jésus tu me tendras ta joue droite puis l'autre après... Et puis hop ! Je vais faire pareil pour toutes les dictatures

Bien la baguette semble marcher... Baguette, ma belle baguette donne-moi :

- un corps sans poils disgracieux

- une machine pour stopper le temps

- un téléphone incassable

- une haleine toujours fraiche

- un mec fidèle... quoi, il faut la baguette B63 Mégultra...Bon tant pis

- une machine télé-portative

- une famille en bonne santé

- un appartement sur Paris de 200m² à 100e le mois

- enlève moi la peau d'orange... et puis zut arrête de me faire grossir

- donne un coup de conscience aux grandes marques pour qu'elles reversent 10% de leur profit dans des actions utiles pour la planète

- transforme les chaînes d'infos pour qu'elles révèlent toutes la vérité et qu'on arrête de nous prendre pour des cons

- que tous les restos chinois, jap, viet etc... fassent de la nourriture agréable pour les papilles et l'estomac

- je veux avoir les cheveux toujours parfait

- transforme les kéké en gentlemans

- arrête les viols, les homicides, la cruauté sur les animaux

- que les guerres soit des pierres feuille ciseaux et le gagnant gagne un paquet de dragibus *bisoubisougentilbisounours*

J'aimerai aussi... Baguette ? Houhouuu baguette... et merde j'ai déjà tout utilisé...Bon bah, espérons que la prochaine arrive plus tôt...

Et vous, vous l'avez reçu ?

 

Bizarre... Vous avez dit bizarre ?

Le 10 avril 2015, 08:21 dans autres 0

Dans notre société actuelle, précédente ou futur, le genre humain s'est toujours et le sera toujours mit dans des catégories différentes, c'est navrant mais c'est comme ça. Il y a les appellations connues du grand public, ancrées dans notre quotidien comme l'intello, la bimbo, le sans-amis, la salope, le bobo, le pigeon, le mytho, l'hipster, etc... et il y a "la personne bizarre"

Aujourd'hui je vais vous parler de mon cas, avant tout il faut bien différencier chaque type de bizarrerie :

- la personne bizarre qui fait flipper, alors qu'elle est à 200m de nous

- la personne bizarre qui te donne l'impression d'être bizarre

- la personne bizarre que tu soupçonnes d'être un tueur en série, violeur de chèvre et collectionneur de tampons usagés

- la personne bizarre qu'on ne voit jamais mais qui est sur toutes les photos

- la personne bizarre qu'on aime bien

- la personne bizarre qui se révèle bizarre bien plus tard

- la personne bizarre subjective, certains la trouvent étrange d'autres non

Bref la définition du "bizarre" est plus complexe qu'il n'y parait, chacun aura son point de vue.

Mon cas, heureusement, est plus facile à vivre que d'autre, je suis une bizarre qu'on aime bien ( ooouuuuuaaaiis je sais xD), depuis l'enfance on me répète que je suis dans un autre monde, complètement dépareillé avec les autres, pour ma part c'est à force de me le dire et de le répéter, qu'un jour j'ai finalement commencé à me poser la question, " Est-ce que je suis bizarre ?". Ce qui revenait souvent c'était les phrases du genre :

- tu parles dans des délires étranges

- tu rigoles tout le temps

- on ne comprend rien à ce que tu dis

- t'es pas normal, personne fait ça

- tu le fais exprès ou c'est...

- t'as trop fumé

Et j'en passe, pourtant je n'ai jamais vraiment eu cette sensation d'étrangeté, aucun problème d'amis à cause de cette particularité, j'avais ma bande d'amis, à par quelques personnes qui ne pouvaient pas me piffer, le reste des élèves m'aimaient bien, j'étais la bonne vivante, le ptit clown et aussi la confidente et pour moi tant que j'étais heureuse dans ma petite vie, le reste je m'en foutais royalement.

Ne comprenant pas d'où ça pouvait venir, je me suis vite rendu compte que le problème venait finalement de certaines conventions jugé primordial dans notre société, je pense ne pas être la seule dans ce cas, il y a dans ce pays et en ce monde une épidémie du "qu'en dira t-on", qui se propage très tôt et très vite chez l'Homme, la question de ce qui est honteux, correct, respectable change de jour en jour, quand j'écoute ma musique dans le métro ou dans la rue, l'envie me prend parfois de bouger mon corps sans tomber évidemment dans l'extrême lorsque j'entrevois des regards suspicieux, se questionnant sur mon état de santé j'ai envie de leur dire " mais vous aussi kiffez ! Si vous voulez rire, riez ça fait le plus grand bien, mais arrêtez de vous prendre au sérieux t'es à la terrasse d'un café ou à l'enterrement de Mamie Huguette ?!"

Parce que la vrai question c'est " est-que je suis bien comme je suis", j'ai comme tout le monde des coups au moral mais j'aime la moi d'hier et d'aujourd'hui, parfois je me trouve grosse, conne, sans humour mais c'est moi et si ma famille et mes amis m'aiment pour ce que je suis c'est qu'on s'en fous finalement, si les gens vous trouvent bizarre, on s'en bat les cacahuetes grillées, vous êtes qui vous êtes.